Thoune
OM
1
3
3
mer, 25/07/2012 - 20:30
Amical
Arbitre : M. Damien Carrel
Carouge - Stade de la Fontenette
(affluence : 1508 spectateurs)
  • 19'
    Magalhes
  • 74'
    Ferreira
  • 78'
    Schneuly
  • 21'
    Morgan Amalfitano
  • 33' (CSC)
    Reinmann
  • 55'
    Morgan Amalfitano
Thoune
Mi-temps
OM

Composition

Ouvrir Fermer

Titulaires

Ngamukol
Lüthi
Hediger
Reinmann
Magalhes
Schneider
Faivre
Bättig
Zuffi
Ferreira
Ghezal
Entraineur : Elie Baup
Entraineur : Bernard Challandes

Remplacants

  • OM
  • Thoune
  • Demiri
  • Schneuly 78'
  • Moser
  • Matic
  • Wittmer
  • Manière
  • Salamand

l'actualité

Live Text

l'analyse

l'actualité

jeu 26 juil 2012

Un jour à l'OM : Retour sur Thoune/OM

- Retour sur le match amical contre Thoune avec les meilleurs moments de la rencontre et les réactions olympiennes.<br>- Reportage avec Stéphane Mbia
mer 25 juil 2012

FC Thoune 3-3 OM : match

La rencontre amicale entre le FC Thoune et l'OM en intégralité (2012.13)
mer 25 juil 2012

FC Thoune 3-3 OM : résumé

Résumé long format de la rencontre amicale entre le FC Thoune et l'OM (2012.13)
mer 25 juil 2012

L’OM craque sur la fin

Renforcés par ses joueurs internationaux, l’OM, qui a mené 3-1, s’est fait rejoindre en fin de rencontre par les Suisses du FC Thoune.
mer 25 juil 2012

Zoom sur le FC Thoune

Mercredi à 20h30, à Carouge, l’OM jouera son quatrième match amical contre le FC Thoune. Second adversaire suisse sur la route de l’OM lors de cette avant-saison après le FC Sion, Thoune abordera cette rencontre fort d'un niveau de préparation plus avancé que celui des Marseillais.
toutes les actus

Live Text

Le live texte commence une heure avant le début de la rencontre

l'analyse

L’OM craque sur la fin

25 juil 2012 Par 
A Carouge, F.R.
Photos © 
Y. Parienti 2012
Renforcés par ses joueurs internationaux, l’OM, qui a mené 3-1, s’est fait rejoindre en fin de rencontre par les Suisses du FC Thoune.

Revenus il y a dix jours les joueurs du second groupe, qui ont joué des matches avec leur équipe nationale après la fin du championnat 2011/12 et ont bénéficié d’un délai avant de reprendre l’entraînement, ont débuté la partie contre le FC Thoune à Carouge. Un quatrième match de préparation que les Olympiens ont très bien entamé. Maîtrisant les débats et largement dominateurs dans la possession du ballon, les hommes d’Elie Baup allumaient les premières mèches avec notamment André-Pierre Gignac, très mobile sur le front de l’attaque. Sur un corner, Mbia, de la tête, manquait le cadre. Avec trois occasions franches en un peu plus d’un quart d’heure, les Olympiens contrôlaient le match mais sur le premier débordement-centre de Thoune, Magalhes trompait Mandanda (19e). Piqués au vif, les Marseillais ne tardaient pas à égaliser après un joli jeu en triangle entre Gignac, Valbuena et Amalfitano. L’ancien lorientais plaçait une frappe à bout portant sous la barre de Faivre, le portier suisse (21e). Des Helvètes qui n’ont donc mené que deux minutes.
La domination phocéenne a alors repris comme dans l’entame. Jeu en mouvement, à une ou deux touches de balle, disponibilité, appels dans la profondeur… Tout ce que nous avions pu voir aux entraînements à Divonne était appliqué sur la pelouse de Carouge. Kaboré tentait sa chance de loin obligeant Faivre à une superbe claquette. Amalfitano, très en forme, débordait ensuite sur la droite et adressait un centre que Reinmann propulsait de la tête dans ses propres buts (32e).

Les esprits s’échauffaient suite à un attentat de Ngamukol sur Valbuena qui restait de longues minutes au sol. « Petit Vélo » devait d’ailleurs laisser sa place à la pause, remplacé par Jordan Ayew. C’était le seul changement pour l’OM en début de seconde période alors que Bernard Challandes en effectuait sept dans sa formation ! Face à une équipe remaniée dans tous les compartiments du jeu, les Marseillais mettaient la pression sur la défense suisse. Et ils allaient profiter d’une erreur du portier suisse, Moser, qui à peine entré en jeu dégageait sur Gignac. Amalfitano récupérait le ballon et marquait tout en finesse dans les buts vides (55e).
Avec une équipe complètement chamboulée, les Suisses peinaient à développer du jeu et se concentraient avant tout sur la défense et les relances, quand ils en avaient l’occasion. Malgré tout Ferreira aurait pu réduire l’écart mais, seul face à Mandanda, il tirait sur la transversale.
Ce n’était que partie remise pour Ferreira qui ne manquait pas son deuxième duel face au gardien marseillais pour la réduction du score (74e) alors qu’Elie Baup avait modifié tout le côté droit de la défense avec les entrées de Mango et M’bow.
C’est justement ce côté droit qui était pris de vitesse par Schneuwly dont la frappe, contrée, prenait Mandanda à contre-pied. En fin de rencontre, Elie Baup faisait tourner son effectif afin de soulager des joueurs émoussés par une préparation lourde.

A 3-3, c’est l’homme du match, Morgan Amalfitano qui tentait d’arracher la victoire d’une frappe puissante du droit que Moser bloquait. Mais le score en restait là…
Et l’OM, qui menait pourtant 3-1, n’a toujours pas signé de victoire dans sa préparation. Mais avec une équipe qui devrait se rapprocher de celle qui débutera la compétition la semaine prochaine en Turquie ou en Ecosse, l’OM a contrôlé les débats et a su réagir rapidement après le premier but suisse.