Sion
OM
1
1
mar, 09/07/2013 - 20:00
Amical
Arbitre : M. Stephan Studer
Sion - Stade de Tourbillon
(affluence : 6200 spectateurs)
  • 88'
    Karlen
  • 9' (CSC)
    Marques
Sion
Mi-temps
OM

Composition

Ouvrir Fermer

Titulaires

Christophi
Rufli
Yartey
Lacroix
Itaperuna
Marques
Vanins
Mveng
Ferati
Kololli
Modou
Entraineur : Elie Baup
Entraineur : Michel Decastel

Remplacants

  • OM
  • Sion
  • Bakrac
  • Basha
  • Mrdja
  • Herea
  • Regazzoni
  • Debons
  • Karlen 88'

l'actualité

Live Text

l'analyse

l'actualité

mer 10 juil 2013

Sion 1-1 OM (tab 4-3) : le match

La première rencontre de préparation de l'OM face au FC Sion en intégralité.
mar 09 juil 2013

Sion 1-1 OM (tab 4-3) : le résumé vidéo

Résumé vidéo de la première rencontre de préparation de l'OM face au FC Sion, au stade de Tourbillon de Sion.
mar 09 juil 2013

L'OM s'incline aux tirs au but

Après avoir mené au score jusqu'à la 88e minute, l'OM s'est incliné face au FC Sion lors de la séance des tirs au but. Presque tous les joueurs en stage, dont Mendy, ont participé au match.
toutes les actus

Live Text

Le live texte commence une heure avant le début de la rencontre

l'analyse

L'OM s'incline aux tirs au but

09 juil 2013 Par 
A Crans-Montana, E.J.
Photos © 
Y. Parienti 2013
Après avoir mené au score jusqu'à la 88e minute, l'OM s'est incliné face au FC Sion lors de la séance des tirs au but. Presque tous les joueurs en stage, dont Mendy, ont participé au match.

Scénario assez cruel pour l’OM lors de sa première sortie amicale de l’intersaison. Après l’ouverture du score contre son camp de Marques en début de match, les Olympiens ont longtemps mené face au FC Sion avant l’égalisation de Karlen à la 88e minute de jeu. Comme le prévoit le règlement de la Valais Cup, il fallait alors avoir recours aux tirs au but durant lesquels Anani et Azouni manquaient leurs tentatives. Offrant alors la victoire aux Valaisans sous une pluie devenue important au fil des minutes.
Une issue assez anecdotique car l’intérêt était surtout de ventiler du temps de jeu pour la grande majorité des 25 joueurs présents en stage à Crans-Montana depuis jeudi dernier. Parmi eux, Benjamin Mendy a disputé toute la deuxième période pour sa première sous le maillot blanc. Face aux majestueuses montagnes des Alpes Suisses qui entourent un stade de Tourbillon assez peu rempli, ce sont d’ailleurs les jeunes qui ont fini la partie avec un OM très rajeuni dans les dernières minutes.

Un OM rajeuni en fin de match

En première période devant des Suisses qui reprennent le championnat samedi, Elie Baup choisissait d’aligner une équipe en 4-2-3-1 composée à la fois de jeunes et de titulaires habituels. Ainsi, Santiago ou Ndoumbou côtoyaient Fanni, Amalfitano ou A. Ayew placé en milieu gauche et particulièrement efficace au côté d’Abdullah, lui aussi précieux, dans l’entrejeu. Face à des Valaisans assez brouillons, les Olympiens prenaient vite le match en main. Si le centre-tir de Morel était sorti par Vannes (9e), sur le corner qui suivait Amalfitano déposait le ballon sur la tête de Mendes dont la tentative était détournée par Marques dans ses propres filets (0-1, 10e).
Sion se montrait toutefois plus dangereux au fil des minutes et Samba, titulaire pour la deuxième fois avec l’OM, intervenait avec à propos dans les pieds suisses (13e) et la tête d’Itaperuna passait au-dessus (24e). Dans cette première mi-temps qui devenait plus équilibrée, J. Ayew plaçait un coup-franc au-dessus (33e).
Après la pause, sept changements étaient opérés par le coach avec notamment la première de Mendy. La partie devenait alors moins rythmée malgré les bonnes entrées d’Azouni et d’Araai ou encore le retour aux affaires de Gignac et Cheyrou. La tentative de près d’Anani était toutefois sauvée in extremis par Vanczak (78e). Il fallait donc attendre la 88e minute de jeu pour voir Karlen filer dans le dos de Diawara et battre Bracigliano du plat du pied (1-1, 88e) avant l’épreuve des tirs au but qui souriait aux Suisses. Les Olympiens ont joué, ils ont transpiré et le stage passera à une deuxième étape mercredi avec l’arrivée d’une partie des internationaux.