RB Leipzig
OM
1
1
0
2
jeu, 05/04/2018 - 21:05
Europa League - Quarts de finale
Arbitre : Alberto UNDIANO MALLENCO (ESP)
RB Arena
Leipzig - RB Arena
  • 45+1'
    Werner
RB Leipzig
Mi-temps
OM

Composition

Ouvrir Fermer

Titulaires

Laimer
C
Demme
Augustin
Upamecano
Forsberg
Keita
Gulasci
Werner
Konaté
Bruma
Klostermann
Entraineur : Rudi Garcia
Entraineur : Ralf Hasenhüttl

Remplacants

  • OM
  • RB Leipzig
  • Kampl 69'
  • Mvogo
  • Bernardo 74'
  • Schmitz
  • Sabitzer 82'
  • Poulsen
  • Kaiser

l'actualité

Live Text

l'analyse

l'actualité

dim 08 avr

Leipzig - OM (1-0) | Le résumé

Saison 2017-2018 - Europa League - 1/4 de finale aller - Leipzig 1-0 OM : le résumé.
ven 06 avr

Leipzig - OM (1-0) | Les réactions depuis le Vieux-Port

Saison 2017-2018 - Europa League - Quart de finale aller - Leipzig 1-0 OM : Vivez la rencontre avec les supporters olympiens présents au Shamrock Irish Pub.
ven 06 avr

Leipzig – OM (1-0) | La réaction des joueurs

Saison 2017-2018 – Europa League – Quart de finale aller – RB Leipzig 1-0 OM : La réaction de Jordan Amavi et Bouna Sarr après la défaite en Allemagne sur la pelouse du RB Leipzig.
ven 06 avr

Leipzig - OM (1-0) : Les stats d'après-match

Découvrez les stats fournies par notre partenaire Opta après la défaite de l'OM sur la pelouse du RB Leipzig lors du quart de finale aller d'Europa League.
ven 06 avr

RB Leipzig - OM (1-0) | La réaction du coach

Saison 2017-2018 - Europa League - Quart de finale aller - RB Leipzig 1-0 OM : La réaction de Rudi Garcia.
jeu 05 avr

RB Leipzig - OM (1-0) : Rien n'est perdu

Battus par le plus petit des écarts (1-0), les Olympiens ont encore un match pour gagner leur ticket pour les 1/2 finale. Tout se jouera dans une semaine à l'Orange Vélodrome.
jeu 05 avr

RB Leipzig - OM : La composition olympienne

Saison 2017-2018 - Europa League - Quart de finale aller - RB Leipzig - OM : Le onze de départ olympien. Rocchia et Cagnon, retenus dans le groupe pour ce déplacement en Allemagne, ne figurent pas sur la feuille de match.
jeu 05 avr

Découverte du stade et la conférence de presse de Rudi Garcia

Arrivés à Leipzig, les joueurs olympiens découvrent la RB Arena, pendant que Rudi Garcia se prête au jeu de la conférence de presse.
jeu 05 avr

OM Training | Retrouvez le replay du dernier entraînement avant la rencontre face au RB Leipzig

Retrouvez en replay le dernier entraînement des olympiens avant la rencontre d'Europa League contre le RB Leipzig.
jeu 05 avr

Coup de projecteur sur le RB Leipzig

Gros plan sur le prochain adversaire de l’OM en quart de finale d’Europa League, le RB Leipzig.
toutes les actus

Live Text

  • 90+3'
    C'est terminé à Leipzig. L'OM s'incline 1-0. Tout se jouera au match retour jeudi prochain, à l'Orange Vélodrome.
  • 86'
    Max Lopez remplace Dimitri Payet pour les dernières minutes du match.
  • 82'
    Sabitzer remplace Forsberg.
  • 80'
    Mitroglou sort, Germain entre pour les dix dernières minutes.
  • 74'
    Nouveau changement à Leipzig, Laimer, blessé, est remplacé par Bernardo.
  • 69'
    Changement à Leipzig, Augustin est remplacé par Kampl.
  • 68'
    Bouna Sarr est averti.
  • 46'
    C'est reparti à Leipzig pour cette 2e période. L'OM a 45 minutes pour tenter d'égaliser.
  • 45+1'
    C'est la mi-temps à Leipzig, l'OM est mené au score malgré une très bonne première période. On se retrouve dans 15 minutes pour la 2e période.
  • 45+1'
    But pour Leipzig, 1-0. Ouverture du score signé Werner.
  • 20'
    Bouba Kamara est averti, c'est le premier carton pour l'OM.
  • 15'
    Premier avertissement du match, il est pour Laimer coupable d'une faute sur Ocampos.
  • 0'
    C'est parti à Leipzig !
  • -10'
    Bonsoir à toutes et tous, bienvenue sur notre site officiel pour suivre cette rencontre européenne, entre RB Leipzig et l'Olympique de Marseille. Coup d'envoi à 21h05.

l'analyse

RB Leipzig - OM (1-0) : Rien n'est perdu

jeu 05 avr à 22:59
Par 
OM
Photos © 
OM.net
Battus par le plus petit des écarts (1-0), les Olympiens ont encore un match pour gagner leur ticket pour les 1/2 finale. Tout se jouera dans une semaine à l'Orange Vélodrome.

En 2012, pour son dernier quart de finale européen, l’OM avait affronté le Bayern Munich (0-2, 2-0) de Luiz Gustavo. Six ans plus tard, pour son retour à ce niveau, eh bien, le club olympien trouve sur sa route un autre club allemand, le RB Leipzig. Une équipe qui n’a pas la même réputation que le grand club bavarois, mais dont les récentes performances ont attiré la lumière. Une exposition justifiée au regard de ses résultats, malgré son inexpérience sur la scène européenne.
L’AS Monaco, qui fut son adversaire en Champions League cette saison peut en témoigner. Pourtant, au terme de la première période, c’est bel et bien l’OM qui s’était procuré les meilleures occasions avec entre autres, cette bicyclette de Bouna Sarr (42e) repoussée par la transversale de Gulasci ou cette double tentative de ce même Bouna Sarr et de Lucas Ocampos (45e) repoussée par les gants du gardien allemand. Malheureusement sur le contre, Werner crucifiait Pelé à bout portant, sur cette offrande de Forsberg (45+1). Cruel.
Sans Thauvin, Rami, Mandanda blessés, avec Germain, Lopez et Abdennour sur le banc, L’OM s’appuyait sur son état d’esprit irréprochable pour marquer ce match de sa personnalité. Et ça marchait plutôt bien. Le duo axial Kamara-Gustavo, protégé par un verrou constitué de Sanson et Anguissa, fermait les espaces et privait Werner et ses copains de solutions offensives. Avant le repos et l’ouverture du score, ils n’avaient tiré qu’une seule fois.
Bien organisés dans un bloc assez bas, les Olympiens se projetaient avec efficacité notamment par Ocampos, Payet ou Mitroglou dont la reprise de l’extérieur du pied gauche sur un centre de son capitaine, était à deux doigts de surprendre Gulasci en début de match (9e).
Au retour des vestiaires, l’OM changeait de rythme. Mais, sans doute marqué au moral le but de Werner, il manquait un peu maîtrise malgré une relative domination. C’est encore le tandem Sanson-Ocampos qui portait le danger, mais la frappe de l’Argentin servi par Sanson, était détournée par Upamecano (55e). Avec plus de présence dans les duels, davantage de densité, les Olympiens mettaient cette équipe allemande sous pression. Une équipe allemande qui aurait pu se procurer une opportunité de prendre le large si Gustavo n’avait pas éteint l’initiative de ce diable de Werner qui filait vers le but de Yohan Pelé (77e). La fébrilité avait gagné les lignes allemandes mais malgré une très bonne dernière demi-heure, l’OM ne parvenait pas à revenir au score, à inscrire ce but à l’extérieur si important. Les Olympiens ont montré malgré tout qu’ils ont les moyens de bousculer cette équipe. Ils en auront l’occasion dans une semaine à l’Orange Vélodrome pour le match retour. Il faudra tout donner.