Mitroglou en grande forme et Sakai décisif

11 oct 2017
Par 
OM.net
Photos © 
OM.net
Grâce à son attaquant vedette Kostas Mitroglou auteur de 3 buts en 2 matchs, la Grèce s’est qualifiée pour les barrages. Hiroki Sakai, lui, a réussi une passe décisive.

Kostas Mitroglou a frappé. L’attaquant grec de l’OM a inscrit trois buts en deux matchs. Deux rencontres décisives pour la sélection grecque qualifiée désormais pour les barrages d’accession (9 et 14 novembre) au Mondial 2018 organisé cet été en Russie. « Mitrogoal », titulaire samedi dernier à Nicosie contre Chypre (1-2) égalisait à la 24e minute d’une reprise de volée précise sur un enchaînement réussie suite à une passe de Mantalos à l’entrée de la surface de réparation. Kostas aurait pu marquer un deuxième but mais, gêné par la défense chypriote il manquait son tir au terme d’un raid solitaire d’une cinquantaine de mètres.

Face à Gibraltar, au Pirée, Mitroglou toujours titulaire, récidivait par deux fois. Affûté, il reprenait du gauche un centre du même Mantalos (60e) avant de remettre ça quelques minutes plus tard, sur une passe de Tsoridis (63e). Kostas était tout proche du triplé, si son tir du pied droit n’était pas renvoyé par la transversale.

La Grèce qui rêve de Russie, héritera en barrages d’un gros poisson dans un mois environ (Croatie, Italie, Suisse ou Danemark).

En amical, vendredi dernier contre la Nouvelle-Zélande de Bill Tuiloma, entré en cours de match (82e), Hiroki Sakai titularisé dans son couloir droit, a disputé toute la rencontre et a offert le deuxième but, victorieux, de son équipe à Shu Kurata (88e) d’un relais de la tête, montrant ainsi toute sa justesse dans la dernière passe. L’Olympien n’a pas disputé la deuxième rencontre amicale face à Haïti au Nissan Stadium (3-3), laissé au repos comme la plupart des titulaires habituels par le sélectionneur bosniaque de la sélection nipponne. Le Japon disputera le 10 novembre son prochain amical à Lille, contre le Brésil avant d’enchaîner face à la Belgique, le 14 novembre à Bruges (Stade Jan Breydel).

Enfin, Clinton Njie et Franck Zambo étaient titulaires face à l’Algérie (2-0) à Yaoundé. Le meilleur buteur olympien ouvrait le score (25e), suite à une passe en profondeur plein axe d’Aboubacar, prenant de vitesse la défense algérienne, dépassée avant de tromper, le gardien des « Fennecs », formé au club, Raïs M’Bolhi. Avec son numéro 3, Anguissa, jouait tout le match dans un rôle précieux de milieu récupérateur axial. Le Cameroun, malgré ce succès, n’ira pas en Russie c’est le Nigéria qui s’est qualifié dans ce groupe B.

Enfin, un mot sur les Bleus qui se sont qualifiés directement pour le Mondial, en battant la Bulgarie (1-0) et la Biélorusse (2-1). Dimitri Payet a remplacé Lacazette (76e) à Sofia samedi et Lemar (83e) au Stade de France, mardi soir.


Actualités Équipe pro

mar 23 jan

Objectif Match S06E22 | Caen - OM

Pour entretenir sa série positive, l’OM s’appuie sur les forces en présence et doit gérer son statut de prétendant au podium.
mar 23 jan

Le voyage olympien à Épinal

Découvrez le départ des Marseillais de l'aéroport provençal en direction d'Épinal et des 16es de finale de Coupe de France.
mar 23 jan

Epinal - OM | Les 3 buts olympiens de 1995-96

Flashback sur la confrontation de 1995 entre l’OM et Epinal au stade Vélodrome en D2.
mar 23 jan

Epinal - OM : la composition marseillaise

Saison 2017-2018 - Coupe de France - 16e de finale - SAS Epinal-OM : Le onze de départ olympien. Retenu dans le groupe, Alexandre Phliponeau ne figure finalement pas sur la feuille de match.
mar 23 jan

Fou de viser les étoiles !

Le match de dimanche soir à l’Orange Vélodrome entre l’OM et Monaco (23e journée de Ligue 1 Conforama) aura un parfum d’Europe. Les deux formations sont en effet à la lutte pour une place sur le podium et les Olympiens auront besoin du soutien inconditionnel de leurs supporters pour franchir cette étape vers les sommets.
mar 23 jan

Coupe de France : Tirage au sort jeudi soir

L’OM connaîtra son adversaire en huitième de finale de Coupe de France jeudi soir.
mar 23 jan

Epinal - OM (0-2) : Hiérarchie respectée

L’équipe la plus forte s’est imposée dans le 16e de finale de Coupe de France mais les Spinaliens n’ont pas démérité. La logique est respectée. Les Olympiens s’imposent grâce à des buts de Germain et Sanson.
Aujourd'hui

Garcia : «On n'a pas souffert»

La réaction de Rudi Garcia, entraîneur de l'OM, après la qualification de son équipe pour les 8es de finale de Coupe de France sur la pelouse d'Epinal (0-2).