Nice-OM : la conférence de presse de Rami

30 sep 2017
Par 
OM
Vidéo © 
OM.net
A la veille du déplacement à Nice, le défenseur olympien Adil Rami a répondu aux questions de journalistes au centre Robert Louis-Dreyfus.
Le groupe après la défaite à Salzbourg

«C’est toujours difficile après une défaite mais le terme « chuter » est un bien grand mot. Mais on a toujours su réagir en montrant du caractère. Il ne faut pas tout remettre en cause. Il faut rester fidèle et garder confiance par rapport à nos dernières sorties. En Europa League, il y a de bonnes équipes qui jouent bien au ballon même si elle ne sont pas très connues. Aujourd’hui, on a la chance de pouvoir enchaîner les matches et montrer notre caractère. On reste en deuxième position dans le groupe, il ne faut pas s’affoler.»

Sa blessure

«J’ai été touché au pectoraux mais je ne suis pas venu ici pour enfiler des perles. L’important est de jouer et de prendre du plaisir. A l’OM, quand tu joues, tu oublies tout. J’ai serré les dents et j’ai oublié ma douleur.»

La saison de l’OM

«Il y a eu des hauts et des bas. Contre Toulouse, on a joué haut, on a gardé le ballon et on a eu une bonne possession. Je ne préoccupe pas des défaites contre Monaco ou Rennes. Il y a eu beaucoup de recrues et je n’ai jamais connu une équipe où la mayonnaise prenait directement. Il faut rester calme et attendre. C’est une chance de perdre en début de saison. Je ne suis pas encore inquiet.»

L’OGC Nice

«On est armé pour affronter cette équipe, j’ai une énorme confiance en l’équipe. Ce n’est pas facile après une défaite mais le match à Salzbourg n’a pas installé le doute en nous. Aller à Nice, où il y a de bons joueurs, n’est jamais un déplacement facile. On peut leur faire très mal à condition de les respecter.
«J’ai joué un an au Milan AC avec Balotelli. Il a une bonne technique et une énorme frappe de balle. Il faut faire attention à lui. Il peut donner l’impression qu’il n’a pas envie mais il peut aussi faire basculer le match. Il y a 3 ou 4 gros joueurs à Nice comme Seri, Plea ou Saint-Maximin. C’est une jolie équipe. Il faudra leur rentrer dedans avec nos armes. On peut revenir de Nice avec des points.»

Conférence de presse