Sanson : «Deuxième, c’est une belle pression»

01 déc 2017
Par 
OM.net
Vidéo © 
OM.net
La conférence de presse du milieu de terrain olympien à deux jours du déplacement à Montpellier, son ancien club, dans le cadre de la 16e journée de Ligue 1 Conforama 2017-2018.
Sa progression

«J’ai franchi un cap. J’ai connu une période difficile il y a deux mois mais j’ai réussi à m’en extirper. Avec beaucoup de travail, j’en suis ressorti plus fort. Le travail est le seul moyen de s’en sortir. Je joue à un bon niveau, je suis décisif, je suis content. Il ne faut pas se relâcher.
«J’ai connu un bon début de saison mais en septembre-octobre, c’était plus compliqué. J’étais moins bon, j’étais un peu sur le côté et j’ai peinais à trouver des repères. Il n’y avait qu’une solution pour retrouver du temps de jeu : le travail. La naissance de ma fille a aussi un peu chamboulé le quotidien. Mais il n’y a que le travail qui paye.»

La deuxième place de l’OM

«On a un groupe confiant, on sait où on va, où on veut aller. Le groupe vit bien, c’est important. Nous sommes sur une série de 10 matches sans défaite en championnat, c’est une preuve de confiance et de travail. On est sur une bonne dynamique, j’espère que les jusqu’à la trêve se passeront bien.
«Il y a de la fierté mais je ne suis pas étonné. Le groupe est confiant, on doit continuer à faire ce que l’on fait de bien.
«Le PSG est au-dessus des autres clubs. Ils ont une équipe  qui leur permet d’avoir dix points d’avance. On prend les points comme ils viennent. On s’occupe d’abord de nous.
«Cela fait plaisir mais nous sommes deuxièmes au 1er décembre. Tant que nous ne le sommes pas à la 38e journée, ça ne compte pas. L’OM doit jouer les premiers rôles et être en haut du tableau. La pression est différente que pour un club qui joue le maintien. On évolue dans des stades pleins et nos résultats sont attendus, c’est une belle pression.»

Un Sanson plus décisif

«L’année dernière, j’avais pas mal d’occasions mais je n’étais pas assez efficace, j’en ratais beaucoup. J’ai travaillé devant le but et j’ai gagné en réussite. J’essaie d’être relâché pour marquer. Quand je suis dans la surface ou proche du but, je fais tout pour marquer. Dans ces positions, il faut en profiter.»

Le prochain adversaire, Montpellier

«Ce sera compliqué. Le coach a trouvé un système qui leur convient bien. Il y a de la densité défensive, ils travaillent bien derrière. Nous devons continuer de faire ce que l’on fait bien.»

Ses souvenirs de Montpellier

«Je garde beaucoup de bonheur et je dois beaucoup de remerciements à ce club, aux personnes qui y travaillent, au président, au coach. C’est un très bon club de Ligue 1. Loulou Nicollin nous a quittés mais son fils a repris le flambeau. Cela me fera plaisir de retrouver la Mosson. J’espère que les supporters me réserveront un bon accueil.
«J’avais eu Loulou Nicollin au téléphone le jour de la signature de mon contrat avec l’OM. C’était la dernière que je l’avais eu. Revenir à la Mosson sans le voir me fera mal au cœur. Toute ma vie, j’aurai une pensée pour lui.»

Conférence de presse