Bourg-en-Bresse - OM (0-9) | Les réactions

mer 07 fév à 16:00
Par 
OM.net
Vidéo © 
OM.net
Les réactions de l’entraîneur marseillais, Rudi Garcia, et deux des cinq buteurs olympiens de la soirée, Luiz Gustavo et Dimitri Payet, après la qualification pour les quarts de finale acquise sur la pelouse du Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01.
Rudi Garcia : «On ne s’est pas relâché»

«Pas de blessé, pas de carton préjudiciable et tous nos attaquants ont marqué. On a inscrit beaucoup de buts et on n’en a pas pris donc on a retenu la leçon du dernier match contre Metz. On ne s’est pas relâché d’un bout à l’autre du match et nous sommes restés concentrés.
«Pour un attaquant et un buteur comme Kostas (Mitroglou), c’est toujours important de marquer des buts. Il en a mis trois, Lucas Ocampos aussi, Luiz (Gustavo), Dimitri (Payet) ont marqué également et Clinton (Njie) a marqué le penalty que Kostas lui a laissé puisque c’est lui qui était désigné après Payet qui n’était plus sur le terrain. Ce sont des gestes positifs d’un groupe qui a envie que le coéquipier fasse de belles choses pendant un match. C’est positif.
«Jouer ici avant d’aller à Saint-Etienne alors que l’on parle d’épisode neigeux, c’est une bonne répétition. On a aussi économisé beaucoup de joueurs pour le championnat et comme on joue dès vendredi, c’est une bonne chose.»

Luiz Gustavo : «La première fois que je gagne 9-0»

«C’est la première fois que je gagne un match 9 à 0. L’important c’est le respect que nous affiché. Tout le monde était à 100% ce soir, c’est bien pour nous, il faut continuer comme cela. J’ai parlé à la fin du match contre Metz pour que l’on s’améliore, pour faire mieux. Dans le football, c’est le petit détail qui fait la différence. On va progresser tous ensemble jusqu’à la fin de la saison.»

Dimitri Payet : «On a fait le boulot»

«On voulait bien faire surtout après la fin de match contre Metz. On a fait le boulot comme il le fallait en étant sérieux du début jusqu’à la fin et le score représente bien ce sérieux. Dans ce genre de matchs, plus vite on le plie, mieux c’est. Ne pas les laisser espérer était aussi une consigne. Cela a été bien fait. C’était un bon test de mener rapidement et de voir comment on allait réagir, comment on allait gérer ce match. On l’a bien fait en continuant à jouer et à marquer des buts. C’est ce qu’il fallait faire pour se racheter de la fin de match contre Metz.»