Replay | La conférence de presse de Jordan Amavi avant OM - Nice

sam 05 mai à 17:30
Par 
OM.net
Vidéo © 
OM.net
Retour sur les principales déclarations du défenseur de l'OM, Jordan Amavi, lors de la conférence de presse d’avant-match OM - Nice.
L'après Salzbourg

«C’est vrai qu’après l’enchaînement des matchs il y a un peu de fatigue. Sinon ça va, on fait le nécessaire pour bien récupérer pour pouvoir renchaîner le plus rapidement possible.
Depuis notre retour d’Autriche il n’y a que de la récupération, et c’est très important pour pouvoir être prêt, pour le match de demain. 
Après le match de jeudi, direct à chaud, c’est sûr qu’on est sur un petit nuage mais il faut vite redescendre, parce qu’il y a des matchs importants qui arrivent encore en championnat.»

L'adversaire, Nice

«Après le match aller là-bas on a montré ce qu’on était capable de faire sur le terrain. C’est ce qui fait notre force cette saison, l’état d’esprit et notre mental, ne jamais rien lâcher. 
Oui, c’est mon club formateur, c’est spécial de joueur contre eux, ça va être ma deuxième fois depuis que j’ai quitté le club. Je vais rentrer sur le terrain pour gagner, maintenant je suis à l’Olympique de Marseille.»

L'absence de Rami, dimanche

«On va faire le nécessaire. Le coach va tout faire pour aligner les meilleurs joueurs possible et gagner le match. Personnellement, je me sens plus à l’aise dans une défense à 4, puisque j’ai appris à jouer comme ça. Après, cela ne me dérange pas de jouer avec 3 centraux.»

L'apport de Gustavo

«Il m’apporte son expérience. Il me donne deux, trois conseils, comment il veut que je me place pour pouvoir justement contre-attaquer plus vite, ou attaquer plus vite quand on a la balle. 
C’est vrai que c’est plus facile, maintenant il parle français, on se comprend mieux. Quand il me donne des conseils, on se comprend plus facilement, c’est plus simple pour tout le monde.» 

Outsider face à l'Atletico Madrid

«Cela reste du foot, on a les capacités pour les battre, mais c’est vrai que ça va être un match très intéressant, contre une très bonne équipe qui connaît bien la Coupe d’Europe. Ça va être compliqué, mais bon, on va travailler pour bien préparer ce match.»

Conférence de presse