Replay | La conférence de presse de Valère Germain avant EAG - OM

mer 09 mai à 15:24
Par 
OM.net
Vidéo © 
OM.net
Valère Germain s’est présenté en conférence de presse pour évoquer les enjeux de la rencontre de vendredi soir entre l’En Avant de Guingamp et l’OM.
Faire abstraction de la finale

L’objectif prioritaire du club c’est de se qualifier pour la prochaine UEFA Champions League, il faut donc garder cela en tête et aller à Guingamp pour prendre les trois points. C’est le chemin le plus facile pour accéder à la Champions League. Nous occupons la quatrième place et il faut grappiller des places au classement. Si on gagne ce sera du bonus dans la préparation pour la finale d’Europa League !

Les forces de Guingamp

Guingamp est une belle équipe. Elle est dans le milieu de classement mais elle a des joueurs de qualité. J’ai toujours connu des matchs difficiles là-bas. Il faudra être à 100%. Si on gagne, on sera second provisoirement. Cela peut mettre un peu de plus de pression à nos concurrents directs.

Au sujet des absents…

Nous allons devoir faire face à plusieurs absences. C’est embêtant de jouer sans eux. Mais face à Nice, Adil Rami, par exemple, n’était pas là et nous avons gagné. Il faudra en faire de même vendredi.

Bien terminer la saison

On fait du bon travail en championnat. Nous devons gagner à Guingamp pour bien finir contre Amiens, à l’Orange Vélodrome. Notre saison va se jouer lors des dix prochains jours. Pendant toute cette période, Il ne faut penser qu’au football. Collectivement et individuellement, il faut être fort et prêt. La saison est belle. Mais si nous n’avons rien au bout, cela serait décevant de finir quatrième et de ne pas remporter la Coupe.

D’un point de vue physique…

On travaille bien avec le staff technique et les préparateurs physiques. C’est une chance d’avoir un staff compétent qui réalise du bon travail. Tout le monde l’a déjà dit, mais cette saison, nous avons prouvé que nous n’étions pas seulement une équipe de onze joueurs. Le coach peut s’appuyer sur un groupe qui ne perd jamais physiquement et mentalement. Cela permet d’avoir un bon roulement quand certains joueurs sont moins en forme.

Porté par l’euphorie

Face à Nice, on a eu un peu plus de mal. On peut dire que nous avons été portés par l’euphorie et l’engouement du public. C’est une bonne chose.

Replay