Nemanja Radonjic | La lignée serbe

jeu 30 aoû à 18:15
Par 
OM.net
Vidéo © 
OM.net
Né à Nis, comme ces aînés olympiens Antic et Stojkovic, l’international serbe devrait lui aussi, enflammer l’Orange Vélodrome. #NemanjaEstOlympien.

Comme l’idole serbe de l’OM Dragan Stojkovic (de 1990 à 1994) et l’ancien olympien Slobodan Antic (de 1981 à 1983), Nemanja Radonjic est né à Nis (15 février 1996), la cité des fées située au sud-est des Balkans, au carrefour de l’Europe et de l’Orient. A l’image de «Pixie», Nemanja a porté le maillot rouge et blanc du Champion d’Europe 1991.

Tout comme ses deux aînés, Nemanja fait ses premiers contrôles et ses premiers passements de jambes dans l’académie Radnicki Nis. Comme ses deux prédécesseurs, il est aussi à l’aise de son pied droit que de son pied gauche, une particularité propre à de nombreux joueurs originaires de cette ville sportive de 260.000 habitants.

D’ailleurs, ce talent précoce suscite très tôt l’intérêt des deux grands rivaux de Belgrade. Ce surdoué choisit finalement le FK Partizan qu’il rejoint en octobre 2013… Mais  qu’il quitte au bout de quelques mois pour rejoindre l’AS Roma (février 2014) alors qu’il venait d’être transféré peu de temps avant à l’Academia Hagi, un réservoir de jeunes prometteurs créé par l’ancienne gloire roumaine Georghe Hagi.

Malheureusement, il ne parvient pas à s’imposer au sein de la Primavera, la réserve romaine. Le club de Totti entraîné alors par Rudi Garcia, le prête à Empoli (U19) dirigé par Maurizio Sarri afin qu’il trouve un territoire d’expression et d’épanouissement plus adapté. Ce n’est pas le cas non plus. Le jeune serbe se perd un peu.

La saison suivante, ce dribbleur rapide et imprévisible retourne en Serbie pour quelques mois sous les couleurs de Cukaricki (2016). Il participe progressivement à toutes les compétitions. L’horizon se dégage…

L’été suivant, il est prêté à l’Etoile Rouge (2017-18). Un environnement bouillant qui lui convient tant sa saison est réussie.  L’occasion aussi pour lui, enfin, d’étaler ses réelles capacités à tel point qu’il est retenu pour le Mondial 2018. Il participe aux matchs contre le Brésil (2-0) et la Suisse (2-1). Transféré définitivement à l’Etoile Rouge et alors que plusieurs clubs européens lui font les yeux doux, il choisit l’OM et son stade bouillonnant qui réunit toutes les conditions. Bienvenue Nemanja !